Choisir un cylindre anti-effraction

Un cylindre anti-effraction, également appelé cylindre de haute sécurité, permet d’apporter une sécurité supplémentaire à l’accès de votre domicile ou entreprise. Contrairement aux barillets standards, les cylindres de haute sécurité sont plus performants et résistants, en cas de tentative d’effraction par des cambrioleurs chevronnés. Il existe différents types de cylindre anti-effraction, disposant chacun d’atouts particuliers, alors comment bien le choisir ? Cylindres.fr vous propose d’en apprendre davantage sur les méthodes d’effraction et découvrir comment s’en protéger.

I. Les différents types de cylindre anti-effraction

Parmi les pratiques utilisées par les malfaiteurs, les plus redoutées sont celles qui ne laissent aucune trace visible chez l’habitant. En effet, le crochetage ou encore le bumping, sont des techniques dîtes « d’ouverture fine » puisqu’elles n’engendrent aucune dégradation de la serrure de porte. D’autres techniques, plus courantes car moins précises, sont également redoutables. C’est notamment le cas du perçage, de la casse ou l’arrachage, qui sont des méthodes dîtes « destructives » puisqu’elles consistent à détruire le barillet de porte.

1. Cylindre anti-crochetage

crochetage

Comment un cambrioleur effectue le crochetage d’une serrure ?

Relativement peu utilisée par les cambrioleurs, cette manipulation demande une certaine dextérité, mais reste tout de même à craindre. La méthode d’ouverture par crochetage est possible uniquement sur les cylindres à goupilles, puisque le cambrioleur va manipuler, à l'aide d'outils adaptés, les pièces internes de la serrure afin d'y reconstituer l'action de la clé.

Quelle solution anti-crochetage choisir ?

Pour pallier ce risque, les fabricants ont mis au point différentes sortes de serrure anti-crochetage, rendant presque impossible l’ouverture d’une porte par crochetage, en cas de tentative d’intrusion. Les cylindres anti-crochetage sont spécialement conçus avec un système complexe : il peut s’agir d’un barillet à multiples rangées de goupilles, ou d’un cylindre équipé de goupilles anti-crochetage voire même de goupilles magnétiques, ou de goupilles nécessitant un positionnement par un « mobile » situé sur la clé.

Nos cylindres anti-effraction, tels que le Mul-T-Lock 7x7, le Vachette Volt, ou encore le DOM IX Twinstar, garantissent un excellent niveau de sécurité, car ils sont équipés de goupilles anti-perçage et anti-crochetage, rendant hasardeuses les tentatives de cambriolage.

2. Cylindre anti-perçage

percage

Qu’est-ce que la méthode d’effraction par perçage d’une serrure ?

L’une des techniques les plus répandues est celle du perçage, qui consiste à détruire les goupilles situées à l’intérieur du barillet à l’aide d’une perceuse portable. Une fois les goupilles actives et passives complètement broyées par le foret métallique, le cambrioleur peut déverrouiller la serrure de porte.

Quels sont les avantages de la serrure anti-perçage ?

Dans l’objectif de rendre le perçage difficile, les fabricants ont intégré des mécanismes beaucoup plus performants dans certains barillets. On retrouve alors des goupilles anti-perçage, ou encore des inserts anti-perçage en acier trempé, situés dans le rotor et le stator, afin de résister à l’action d’une perceuse en cas de tentative d’effraction. 

Nos cylindres anti-effractions de haute sécurité, équipés d’une protection anti-perçage comme le Mul-T-Lock Interactive +, le Vachette Radialis, ou encore le Kaba ExpertT+, offrent une sécurité optimale pour vos accès.

3. Cylindre anti-bumping

bumping

Qu’est-ce que le « bumping » ou l’ouverture par percussion ?

La méthode d’effraction par bumping, également appelée « percussion » ou « frappe », consiste pour le cambrioleur à utiliser une clé à percussion – il s’agit d’une clé trafiquée, raccourcie et un taillage des trous – à insérer dans le cylindre comme une clé d’origine. Le cambrioleur va ensuite utiliser un outil à percussion – soit un tournis ou un marteau – afin de réaliser un choc tout en manœuvrant la clé. L’onde de choc va se diffuser à l’ensemble des goupilles, permettant l’ouverture de la serrure, pendant un lapse de temps limité.

Pourquoi choisir un cylindre anti-bumping ?

En plus des solutions anti-perçage et anti-crochetage, les cylindres anti-bumping permettent d’atteindre le plus haut niveau de sécurité. Ce modèle de cylindre anti-effraction est équipé d'une ou plusieurs goupilles, spécialement prévues pour absorber le choc délivré par la clé à percussion, tout en retenant le rotor. Par conséquent, les goupilles anti-percussion ont pour objectif de conserver la serrure fermée au cours d’une tentation d’effraction.

Parmi notre sélection de cylindres de très haute sécurité, le DOM Ix TwinStar, le Vachette Radialis A2P ainsi que le Tesa TX80 VD, répondent aux problématiques liées au crochetage, au perçage, mais surtout à la méthode de frappe. Ces modèles garantissent une solution de fermeture pratiquement inviolable. La solution de contrôle d’accès électronique Vachette CLIQ Go résiste également à ce type d’attaque.

4. Cylindre anti-casse

Qu’est-ce que la technique d'effraction par casse du cylindre ?

Que ce soit la casse ou l’arrachage, cette méthode d’effraction consiste pour un cambrioleur à saisir le cylindre, lorsque ce dernier dépasse de la porte ou de la poignée, d’au moins 3mm. Le malfaiteur à ainsi la capacité de saisir le cylindre, à l’aide d’une pince ou d’un « casse cylindre », et d’exercer des petits à-coups de gauche à droite, pour casser le cylindre au niveau du pont de vis – la partie la moins épaisse du stator. Il s’agit donc d’une méthode destructive, pour accéder à l’ouverture de la serrure.  

Quel cylindre anti-casse choisir ?

Pour se protéger de cette attaque, il existe différents cylindres anti-casse et anti-arrachage, reposant sur deux systèmes.

Le cylindre autocassant – également appelé « cylindre anti-snap » – dispose d’une ligne de découpe, permettant de se casser lui-même en cas de tentative d’effraction. Puisque le cylindre se rompt avant le pont de vis, le système reste verrouillé et la partie extérieure reste dans les mains du cambrioleur, qui ne peut plus poursuivre son délit. Les cylindres TESA T70 et RB-Lock Locxis sont équipés de cette fonction.

Une autre solution est le cylindre anti-casse avec barre de renfort, permettant de consolider la partie inférieure du barillet, comme c’est le cas avec les cylindres DUAL XP et Serial XP de la marque Bricard. Parfois même, la barre de renfort est visible de l’extérieur, afin de dissuader les actes d’effraction.